Archives de la catégorie ‘Mes p’tits mutants tannants.’

Parfois ils nous arrive de nous emmerder profondément, et je ne parle pas de sodomie. Je veux parler du sentiment de savoir qu’on devrait être en train de faire quelque chose, mais notre esprit joue  cache-cache à mi-chemin entre le néant et l’incertitude. Le seul remède contre cette rigidité de l’inactivité consiste à se secouer, comme une truite dans une chaloupe, et sortir de cette torpeur qui, sinon, risque de nous mener à une très excitante sieste.

Dans ce cas précis, j’ai décidé de sortir une vieille session musicale du grenier. L’enregistrement laissait à désirer, mais je me suis dit que, si Sylvain Cossette pouvait baser sa carrière sur des reprises, je le pouvais bien aussi! Dans le fond, non… Puisque c’est pas moi qui chante sur cette version de Enjoy The Silence de Depeche Mode… Merde! Suis-je si poche que ça? 😦

Un gros merci à mes cousins James Boudreau et Luc Lévesque qui ont su puiser en eux une grosse truite. (je sais ça a aucun rapport, mais je voulais faire un rappel…)

 

Publicités

Voici une petite composition de mon vrai faux groupe virtuel mais pourtant si tangible.

Les coupables pour ce crime auditif sont si bas…

Paroles et musique Pierre Blanchette – Luc Levesque

Dans la vie et dans le lit, il y a les Quicky, musicalement aussi!